2016

Carol Skinner, défenseure des personnes atteintes de la SLA, reçoit le Prix « Pip » décerné par le Camp YMCA Kanawana

Saint-Sauveur (Québec), le 15 juin 2016 – Carol Sharman Skinner, défenseure infatigable des personnes atteintes de la SLA et ancienne employée du Camp YMCA Kanawana, est la lauréate du Prix «Pip» 2016 décerné par le Camp YMCA Kanawana. Mme Skinner est la neuvième récipiendaire de ce prix créé en 2007 afin de reconnaître les contributions de distingués anciens de Kanawana.

«Dans sa vie personnelle et professionnelle, Carol a toujours été une leader et maintenant, elle relève un défi plus important que jamais, mentionne Andrew Caddell, parrain du prix «Pip» Ce prix a pour but de reconnaître des personnes ayant adhéré aux valeurs qui leur avaient été inculquées à Kanawana et les ayant appliquées dans leur vie. Carol Skinner reçoit le Prix «Pip» pour sa détermination et son engagement dans la lutte contre la SLA pour elle-même et pour les autres. Le comité du Prix «Pip» était d’avis que la capacité de Carol de composer avec ce défi personnel avec autant de courage et de grâce faisait d’elle une lauréate incontournable.»

Carol Skinner recevra le prix «Pip» le 7 juillet sous les yeux des campeurs ainsi que de son mari, Travis, et ses amis. En septembre, elle sera honorée lors de la fin de semaine annuelle des anciens et des amis du Camp YMCA Kanawana. Carol Skinner a été monitrice et directrice de section à Kanawana de 1990 à 1995. Ensuite, elle a travaillé à Cape Cod, au Massachusetts, où elle a été promue au poste de directrice du Camp Hayward du YMCA. Détentrice d’une maîtrise en art-thérapie, elle a été conseillère pédagogique pendant cinq ans avant de déménager à Ottawa où elle a œuvré à titre d’art-thérapeute pour l’Association canadienne pour la santé mentale. En 2013, elle a appris qu’elle était atteinte de la sclérose latérale amyotrophique et a commencé à œuvrer auprès de la Société canadienne de la SLA. Elle a parlé aux médias, à des groupes et des personnes de l’importance d’accroître la sensibilisation à cette maladie terminale et incurable. Elle mentionne: «Jamais la devise Non Nobis Solum (pas seulement pour nous-mêmes) n’a signifié autant pour moi. Les employés et les campeurs du Camp YMCA Kanawana sont toujours demeurés auprès de moi après que j’aie été diagnostiquée avec cette maladie dévastatrice.»

À propos du Prix «Pip»

Le prix «Pip» est décerné annuellement à un ancien campeur, moniteur ou superviseur du Camp YMCA Kanawana qui exemplifie le mieux les valeurs d’altruisme et de contribution à la communauté. Il a été créé à la mémoire de Philip «Pip» Caddell (1913‐2004), officier lors de la Deuxième Guerre mondiale, dirigeant et bénévole dans la communauté montréalaise, et son petit-fils, James Caddell (1973‐2005), membre de la force de maintien de la paix de l’ONU, travailleur dans une ONG et fonctionnaire au gouvernement fédéral. Tous deux ont fréquenté le Camp YMCA Kanawana – «Pip» en tant que campeur en 1928, et James à titre de campeur et de moniteur dans les années 1980 et 1990. Le comité du prix «Pip» est composé d’anciens de Kanawana. 

Les lauréats précédents de ce prix furent Richard «Itche» Kerr, bénévole oeuvrant auprès des personnes ayant un handicap physique; Richard Patten, ancien ministre du cabinet de l’Ontario; Stuart McLean, communicateur et auteur; Bruce Netherwood, dirigeant du YMCA et auteur; John Cleghorn, ancien président et chef de la direction de la Banque Royale; feu Sam Lazarus, bénévole oeuvrant dans une ONG et membre de la famille Lazarus; Jeniene Philips Birks, ancienne communicatrice et bénévole dans la communauté; et Terry «Aislin» Mosher, caricaturiste politique et défenseur des démunis.  

 -30-

Source: Les YMCA du Québec

Information: Vanessa Valente / 514 849-5331, poste 1510 / vanessa.valente@ymcaquebec.org - Andrew Caddell / 613 852-6518

À propos du Camp YMCA Kanawana

Le Camp YMCA Kanawana contribue au bien-être et au succès des jeunes de 7 à 20 ans depuis plus de 120 ans. Les enfants vivent une expérience unique et sécuritaire en plein air tout en en apprenant davantage sur le développement durable et l’environnement. Une étude menée par l’American Camp Association a révélé qu’une expérience au camp a un impact positif à long terme sur la qualité de vie et les habiletés sociales des jeunes, incluant l’estime de soi, la conscience de l’environnement et la capacité de nouer des amitiés durables. Premier camp de vacances établi au Québec en 1894, le Camp YMCA Kanawana est accrédité par l’Association des camps du Québec et un membre fondateur de l’Association. Pour plus d’information, visitez notre site Internet ymcakanawana.com ou nos pages Facebook ou Twitter.

À propos des YMCA du Québec 

Les YMCA du Québec sont un organisme de bienfaisance qui bâtit des communautés plus fortes en offrant des occasions d’épanouissement et de vie active, saine et engagée pour tous. Ses 10 centres YMCA, son École internationale de langues, sa Résidence, son Camp YMCA Kanawana et ses 40 points de service à l’échelle de la province sont fréquentés chaque année par plus de 120 000 personnes. Le premier YMCA d’Amérique du Nord a vu le jour à Montréal en novembre 1851. Les YMCA du Québec font partie d’un réseau canadien qui compte 48 Associations YMCA. Pour plus d’information, visitez notre site Internet ymcaquebec.org ou nos pages Facebook ou Twitter.