Service de réinsertion sociale – Espadrille

Se réinsérer après un séjour en prison

La clientèle des centres de détention provinciaux est composée en majorité d’habitués condamnés à répétition pour de courtes peines parce qu’ils n’ont pas les outils, ni le soutien nécessaire pour réintégrer la société quand ils sortent de prison. 

Depuis 2001, le Service de réinsertion sociale – Espadrille vient en aide à des adultes qui purgent une peine de nature provinciale (soit 2 ans moins un jour et moins) en centres de détention provinciaux, ainsi qu’à des personnes qui purgent une sentence en communauté. Le Service de réinsertion sociale – Espadrille les aide à réussir leur réinsertion sociale et permet ainsi de réduire le «Syndrome de la porte tournante». 

Ses services visent à:

  • faciliter l’acquisition d’habiletés psychosociales (résolution de problème, maîtrise de soi, connaissance de soi, raisonnement critique, habileté à prioriser les besoins);
  • favoriser l’atteinte de l’autonomie (conscientisation et responsabilisation, connaissance des ressources communautaires de son milieu, intégration sociale et communautaire, respect des normes sociales, etc.);
  • développer une meilleure stabilité personnelle (émotion, famille, estime de soi, fréquentation) et professionnelle (formation, socialisation, emploi, ressources).

Le Service de réinsertion sociale – Espadrille travaille à combler des besoins essentiels en partenariat avec les Services correctionnels du Québec (SCQ) et différents acteurs du milieu. Ses services sont offerts en milieu carcéral et dans les locaux du YMCA Centre-ville.

Contact
Pour toutes questions:
T: 514 849-8393, p. 1725
C: cjle@ymcaquebec.org    

Partenaires du programme

«Il a fallu que j’apprenne à désapprendre pour réapprendre à fonctionner en société.»

Source anonyme