« C’est facile de faire un don mensuel. Ça peut tellement faire une différence. »

ronit-1.jpg

Ronit Yarosky est l’heureuse maman de Golan, 24 ans et Geva, 16 ans, tous deux Kanawaniens depuis l’âge de 7 ans! Témoin aux premières loges des bienfaits du Camp YMCA Kanawana sur les enfants, elle en est l’une des donatrices mensuelles.

Ronit se souviendra toujours du moment magique où son aîné qui vivait certains défis a reçu fièrement sa pagaie faisant de lui un chevalier de Kanawana. C’est à compter de ce moment qu’elle a réalisé à quel point le camp arrive à faire ressortir le meilleur des enfants et qu’elle a décidé d’inclure Kanawana dans son testament, puis de faire un don mensuel.

«Ce sont peut-être les deux seules semaines positives, d’encouragement, d’esprit d’équipe et de collaboration que vivra dans l’année un enfant qui connaît une situation difficile. C’est le meilleur cadeau qu’on puisse lui offrir. Ça l’accompagnera toute l’année. Toute la vie!»

«Beaucoup de monde peut se permettre de trouver 5$ ou 10$ par semaine. Pour moi qui suis monoparentale, un don mensuel me permet d’être plus généreuse sans que ça impacte mon budget.»

Passionnée de justice sociale, de diversité, d’inclusion et d’équité, Ronit a toujours été très impliquée socialement. Elle a même reçu en 2005 une Médaille de la paix du YMCA pour son travail en tant que cofondatrice du Groupe Dialogue Montréal.