«Vous avez pris soin de moi et de mes enfants comme une famille le ferait.»

Thiruveny, une jeune maman d’un petit garçon alors âgé de 5 ans, Kaghietan, est assise dans son appartement, dans un HLM d’un quartier défavorisé. La vie ne l’a pas épargnée. Elle est arrivée du Sri Lanka 6 ans plus tôt avec son mari. Elle a connu la guerre, la faim, les nuits sans sommeil. Elle ne parle pas français. Elle s’occupe de son enfant. Elle ne sort jamais. Elle reste assise à la maison. Toute la journée. Elle se sent seule. Elle est triste.

Comment pourrait-elle offrir un meilleur avenir à Kaghietan quand, à la fin de la journée, il y a à peine assez d’argent pour acheter à manger et les produits de première nécessité?

Inquiète, elle se tourne vers le YMCA espérant y trouver des activités et de l’aide aux devoirs pour son fils. Ce qu’elle y a trouvé? Une communauté et l’accueil chaleureux qu’elle a attendu pendant six longues années. Des donateurs comme vous l’ont aidée à avoir accès à des activités et services qu’elles n’auraient tout simplement pas pu payer: cours de natation, cours de karaté et aide aux devoirs. Thiruveny, elle-même, a trouvé un environnement bienveillant où elle se sent entourée;  où elle peut s’entraîner et se faire des amis pour échapper à l’isolement.

Aujourd’hui, Kagiethan va bien. Il a 19 ans. Il a récemment complété sa formation de sauveteur. Et étudie en mécanique pour devenir ingénieur. Sa petite soeur Kanisha, 10 ans, marche dans les pas de son grand frère. Elle vient tous les jours après l’école et les fins de semaine. Même quand elle est fatiguée! C’est comme si le Y était sa deuxième maison.

Thiruveny ne s’inquiète plus pour l’avenir de ses enfants. Elle n’a plus peur qu’ils trainent dans la rue ou échouent à l’école. Vos dons font plus que donner accès à des activités et services du Y. Vous apportez chaleur, réconfort à ceux qui en ont besoin et leur permettez de créer des liens. Vous leur offrez une famille.

ymcaquebec.org/aide-financiere